CDD technicien/technicienne support recherche

Offre d'emploi
1 avril 2023 - 30 septembre 2023
Eric Maréchal et Gaëlle Villain entrain d'effectuer des prélèvements de microalgues
La personne recrutée sera impliquée dans les activités liées aux projets de recherche menés sur le site du col du Lautaret et la plateforme LTSER Lautaret-Oisans. Elle participera notamment au programme de recherche Alpalga.

Contexte

Créé en 1899 par l’Université de Grenoble, le jardin du Lautaret est une unité d’appui et de recherche sous la tutelle de l’Université Grenoble Alpes et du CNRS depuis 2005. C’est à la fois un lieu de recherche qui accueille des projets et équipes scientifiques locales et internationales et un site touristique ouvert au public, chaque été. Une trentaine de projets de recherche s’y déroulent toute l'année. Les chercheurs étudient les conséquences sur les écosystèmes du double changement actuel, celui du climat et celui des pratiques (touristiques, agricoles…). Le jardin du Lautaret est membre de l’observatoire des sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG). Il est également impliqué dans plusieurs infrastructures de recherche européennes (AnaEE, ICOS, eLTER).

Missions et activités

La personne recrutée sera impliquée dans les activités liées aux projets de recherche menés sur le site du col du Lautaret (2 100 mètres d'altitude) et la plateforme LTSER Lautaret-Oisans. Elle participera notamment au programme de recherche Alpalga porté par les Pr Eric Coissac et Eric Maréchal, Laboratoire d’écologie alpine (UGA, CEA, CNRS, INRAE) et Laboratoire de physiologie cellulaire et végétale (UGA, CNRS, USMB). Le projet ALPALGA se focalise sur des organismes microscopiques, invisibles, qui sont au cœur des changements environnementaux, dont le rôle dans les écosystèmes est majeur, mais dont la biodiversité est largement méconnue : les microalgues.
Ce travail sera constitué principalement de récolte d’échantillons de neige et d’algues aux abords du col du Lautaret (05) et dans le périmètre de la plateforme LTSER Lautaret-Oisans selon un protocole défini.

En complément de cette activité principale, elle participera au suivi des instrumentations gérées par l’équipe, la maintenance des capteurs et centrales d’acquisition et les relevés de données sur les stations de mesures hydrologiques et météorologiques implantées autour du col du Lautaret afin d’implémenter ces données dans le projet Alpalga.
Elle pourra aussi être sollicitée pour tous programmes de relevés ou de suivis en lien avec le projet.
Publié le  10 janvier 2023
Mis à jour le  11 janvier 2023